Plus ou moins… le coffret

Par Peggy Adam

Collection Flegme

300 pages en bichromie

17×24 cm

69 Chf/49.50 €

Broché avec rabats, coffret en carte 350 g

978-2-88923-074-7

Véra, Marie, Josie, Celestino et les autres… Sur plus de 300 pages, Peggy Adam s’est amusée pendant plus de dix ans avec toute une foule de personnages, jouant les démiurges manipulatrices et faisant subir le pire comme le meilleur à ses créations; si les prémices de Plus ou moins… nous emmène dans un territoire qui interroge la place de la femme dans notre société, et surtout la violence qui l’entoure, cette série atypique va également fleurter avec le fantastique, en allant titiller les mythes et légendes de cultures lointaines et réveillant démons, goules et autres zombies. Féministe, Plus ou moins… l’est assurément, mais sans dogme ni œillère; autobiographique, sans doute un peu aussi, mais surtout drôle, provocant, et incroyablement attachant.
Attention: coffret limité à 200 exemplaires!

Décris-Ravage Troisième épisode

Par Adeline Rosenstein , Baladi

Collection Bile blanche

80 pages en noir & blanc

22×29 cm

21 Chf/16 €

Broché avec rabats

978-2-88923-072-3

Et de trois! Voilà le troisième volume de cette série au long cours (six volumes de prévu) qui explore, de façon inédite, les relations Occident-Moyen Orient. À la base, Décris-Ravage, c’est une pièce de théâtre de la mouvance «théâtre documentaire», écrite et mise en scène par Adeline Rosenstein; c’est devenu, avec la complicité de Baladi, une bande dessinée à nulle autre pareille. Dans la forme, la gageure reste de mettre en dessins une pièce de théâtre sans image; dans le fond, il s’agit de comprendre «comment on en est arrivé là», en se basant sur divers témoignages, mais aussi des œuvres littéraires et un vrai travail de recherche historique. Dans ce troisième volume, sous-titré «Décrire et inventer la Terre sainte», on abordera donc, entre autres choses, la guerre de Crimée, la cartographie des territoires, les premières photographies de la Palestine, la construction du fameux «mur», et celle d’un kibboutz à travers les témoignages de ses fondateurs… Riche, complexe et stimulant, Décris-Ravage aborde la question de Palestine sans manichéisme ni ornières; bien plus qu’une simple œuvre militante, Décris-Ravage est avant tout un objet artistique passionnant et nécessaire.