La Nuit du Misothrope

Par Gabrielle Piquet

Collection Ichor

96 pages en noir & blanc

21×28 cm

22 Chf/17 €

Cartonné

978-2-88923-054-9

A l’approche du 4 août, la terreur s’empare du quartier, car tous les habitants savent que la mystérieuse malédiction va inexorablement s’abattre: chaque année, durant la nuit du 4 au 5 août «quelqu’un» va disparaître. Les précédentes victimes avaient toutes quelque chose en commun, une particularité, un «défaut de caractère» qui en faisaient des exclus, ou des «invisibles» comme les appellent Josepha. Josepha, c’est le rayon de soleil du coin; sans relâche et avec abnégation, elle fait sa «tournée», apporte le journal, boit un café, et tente à tout prix de créer du lien et de n’oublier personne. Mais le 4 août approche… Avec son parfum doux-amer et son atmosphère mélancolique, La Nuit du Misothrope ne se veut pas un «polar» et d’enquête ici il n’est pas question, et le petit monde mis en scène dans ces pages nous interroge bien plus sur des notions comme l’exclusion, la solitude et la dévouement que sur la recherche d’un éventuel coupable.
Après une poignée d’albums aussi remarqués que remarquables, Gabrielle Piquet vient faire un petit tour chez Atrabile avec un livre où l’auteure s’est pour ainsi dire réinventée: narration et écriture sont toujours d’une aussi grande finesse, mais le trait lui, s’aventure désormais sur d’autres terrains, d’autres versants; loin de toute chapelle, Gabrielle Piquet trace sa route sans se soucier des modes et des tendances, avec toujours autant d’élégance et de sensibilité.

Voix douce

Par Baladi

Collection Lymphe

96 pages en bleu

12×17 cm

12 Chf/8 €

Broché

978-2-88923-056-3

Pauvre Benny, livré à lui-même dans un monde où il n’y a plus… que lui? Alors que Benny émerge d’un étrange sarcophage, il doit faire face à la plus terrible des vérités: il est l’unique survivant, le dernier homme sur Terre. Logique imparable: si Benny est le dernier homme sur terre, il doit bien y avoir une dernière femme… non? Benny semble prendre la situation pas trop mal, ne se laisse pas abattre et rapidement s’organise, se régale (seul) de mets succulents, et s’enivre (seul) avec les meilleurs crus disponibles. Mais cher Benny, cela vaut-il la peine s’il n’y a personne pour partager tout ça? L’âme sœur finira-t-elle par montrer le bout de son nez? Plus confus que jamais, mais toujours aussi obsédé, Benny néanmoins être bien patient, alors que les mois et les années s’écoulent, et s’écoulent… Passé, présent, futur, Benny semble bien condamné à répéter les mêmes et inexorables erreurs jusqu’à la chute qui, ici, en rappellera d’autres – tout en ouvrant la porte sur de nouveaux mystères.
Les non-aventures de Benny, c’est un peu la comtesse de Ségur explosée au MDMA – non, en fait ça n’a rien à voir.

 

Des Bâtisseurs

Par Yannis La Macchia

Hors Collection

152 pages en bichromie

19×26 cm

25 Chf/19.50 €

Broché sous jaquette américaine

978-2-88923-055-6

Quelque part, dans un monde qui pourrait être le nôtre, dans un environnement dont se dégage quelque chose de sauvage et d’insoumis, des hommes et des femmes s’affairent autour d’étranges constructions. A travers les visions de ces bâtisseurs, se dessinent alors le portrait d’une société, qui, sans doute, a connu le béton, la pollution, l’électronique, avant un changement que l’on devine radical. Mais entre l’homme d’hier et celui d’aujourd’hui semble survivre une même envie, une même nécessité, celle de construire. C’est cette étrange envie, celle de bâtir, de créer, que questionne le livre de Yannis La Macchia, ainsi que la place même de celui qui construit, ce fameux bâtisseur. Le livre brasse et aborde des thèmes et une imagerie qui évoquent des problèmes bien actuels liés à l’écologie, à la mondialisation, au progrès.
Des Bâtisseurs est un livre profondément singulier, qui bouscule le lecteur et la notion de récit, qui s’attache à questionner l’idée de création, sa place et son importance dans notre monde; c’est aussi un livre dont l’amour du dessin, de l’acte de dessiner même transparaît à chaque page, par un auteur complètement dévoué à son médium.
Yannis La Macchia est membre fondateur du collectif Hécatombe, où il a publié la plus grande partie de son œuvre. Des Bâtisseurs est son premier livre chez Atrabile. (couverture provisoire)