mercredi, 11 avril 2018

Lettres d’amours infinies

En librairie le 19 avril: Lettres d’amours infinies de Thomas Gosselin.

lettresphoto
mardi, 13 mars 2018

Priape

En librairie le 16 mars: Priape (nouvelle édition) de Nicolas Presl.

priapepho
mardi, 6 février 2018

La Colère de Poséidon

En librairie le 9 février: La Colère de Poséidon d’Anders Nilsen.

photo-colere
lundi, 22 janvier 2018

Angoulême 2018

Simple. Austère. Gris. C’est notre grille d’horaire de dédicaces.

dédicaces-angouleme2018

 

lundi, 15 janvier 2018

Dévasté

Premier livre de l’année: Dévasté de Julia Gfrörer, en librairie le 23 janvier.

devastephoto
Prochaine parution

Lune du matin

Un jour de canicule extraordinaire, dans une banlieue italienne. Un décor tristement urbain, fait de ronds-points, d’usines, d’entrepôts géants et de décharges sauvages. On y suit vingt-quatre heures de la vie de Tommy et de son entourage, dans un grand chassé-croisé frénétique, une danse un peu folle pleine d’alcool, d’adrénaline, de soleil, et d’hallucination: un grand frère un peu voyou qui tente désespérément de fourguer ses vieux dvd porno; un serveur chinois qui dissimule dans son bar un bordel clandestin; un professeur qui filme un étudiant travesti; des ouvriers qui menacent de faire grève parce que l’on veut les remplacer par des robots – autant de personnages qui convergent dans un final que l’on devine dramatique. [lire la suite]

Dernières parutions

Lettres d’amours infinies

Attention: un livre peut en cacher mille autres! Lettres d’amours infinies, le nouveau livre de Thomas Gosselin, se compose de plusieurs lettres et histoires d’amour, autant de pistes et de récits laissés en suspens, inachevés et donc « infinis ». A travers une narration qui fait la part belle à la forme épistolaire, le livre nous entraîne dans un labyrinthe d’aventures à tiroirs, rempli de divagations sur des univers parallèles et des enquêtes fractales, où se bousculent et se chassent exotisme et quête d’exil, animaux artificiels, centre de tri postal, le tout enchâssé par des forces (orages, frustrations), traversé de motifs (feuillages, cachemire) et  d’objets (cicatrices, amphores), dans un jaillissement ininterrompu d’idées, de concepts et de couleurs. [lire la suite]

Priape (nouvelle édition)

C’est en 2006 que paraît le premier livre de Nicolas Presl, Priape – onze ans et sept livres plus tard, Nicolas Presl est devenu un des auteurs les plus emblématiques, et les plus productifs, du catalogue atrabilaire. Atrabile ne pouvait décemment laisser disparaître ce livre, et propose donc aujourd’hui une nouvelle édition de Priape, avec une nouvelle couverture et une préface de Vivien Bessières, maître de conférences en littérature à l’université de Limoges. [lire la suite]

La Colère de Poséidon

« Et donc, imagine, tu es Poséidon, dieu des mers. »
On avait déjà pu entrevoir l’intérêt qu’Anders Nilsen portait aux grands mythes dans certaines de ses œuvres passées; dans La Colère de Poséidon, il s’intéresse tout particulièrement à l’ancien testament et à la mythologie grecque.
Nilsen offre ici des versions réinterprétées, actualisées et passablement chamboulées des histoires d’Ulysse, Prométhée, Noé, Isaac et Lucifer (parmi d’autres), mais en témoin attentif de son époque, c’est bien du monde d’aujourd’hui qu’il nous parle et de ses nombreux maux. [lire la suite]

Dévasté

Dans un village ravagé par la maladie règne une ambiance de fin du monde; comme dans une procession morbide, les habitants défilent, brûlant les cadavres de leurs proches, de leurs parents, de leurs enfants. On croise parfois l’ombre d’un médecin masqué et tout de noir vêtu, dont l’apparition fugace ne peut être porteuse de bonnes nouvelles. Violent, torturé, mais pas dénué d’espoir, Dévasté est une plongée sans concession dans une terre ravagée par la maladie et la mort, durant un Moyen Age obscur où l’homme n’entrevoit le salut quand dans les bras d’un dieu qui semble l’avoir abandonné. [lire la suite]

LUPUS édition 2017

Les précédentes éditions de cette «intégrale» de Lupus étant désormais épuisées, voilà donc une nouvelle chance de découvrir un des titres phares du catalogue atrabilaire, et ce coup-ci dans une maquette passablement repensée, et à un prix sensiblement plus bas.
Pour rappel: bien avant Aâma et peu après Pilules bleues, Frederik Peeters s’est frotté à la science fiction avec Lupus, désarçonnant alors certains de ses lecteurs, avant d’en gagner bien d’autres. [lire la suite]