lundi, 15 octobre 2018

Décris-Ravage Troisième épisode

En librairie le 19 octobre: Décris-Ravage Troisième épisode par Adeline Rosenstein & Baladi.

decris3photo
mercredi, 15 août 2018

Ted, drôle de coco

En librairie le 20 août: Ted, drôle de coco par Emilie Gleason.

photo-ted
jeudi, 14 juin 2018

Juliette Mancini et Francesco Cattani en dédicace à Paris

affiche_dédicace_cattani3 affiche_dédicace_mancini2
mardi, 5 juin 2018

De la Chevalerie – nouvelle édition

En librairie le 8 juin: De la Chevalerie dans sa nouvelle édition, toujours par Juliette Mancini.

delachened
mercredi, 16 mai 2018

Lune du matin

En librairie le 17 mai: Lune du matin de Francesco Cattani.

photo-lune
Prochaine parution

L’Homme sans talent

Chef d’œuvre : voilà un mot bien galvaudé, mais amplement mérité par ce magnifique joyau noir qu’est L’Homme sans talent. Initialement publié dans les années 80 au Japon, traduit en français par ego comme x en 2004, cette œuvre emblématique du watakushi manga («bande dessinée du moi») n’était plus disponible depuis de nombreuses années. Les éditions Atrabile sont incroyablement fières et heureuses de pouvoir donner une nouvelle vie à ce livre qui mérite d’être lu et relu. Le personnage central en est un auteur de manga, intègre et jusqu’au-boutiste, qui refuse les compromis et les travaux de commande; face aux vicissitudes de l’existence, il semble décidé à faire de sa vie une étrange ode à l’échec, en vendant des cailloux piochés dans la rivière, dont personne ne semble vouloir. Lentement mais sûrement, il se met lui-même au ban d’une société qui ne l’intéresse plus, comme un laissé pour compte volontaire. [lire la suite]

Dernières parutions

Décris-Ravage Troisième épisode

Et de trois! Voilà le troisième volume de cette série au long cours (six volumes de prévu) qui explore, de façon inédite, les relations Occident-Moyen Orient. À la base, Décris-Ravage, c’est une pièce de théâtre de la mouvance «théâtre documentaire», écrite et mise en scène par Adeline Rosenstein; c’est devenu, avec la complicité de Baladi, une bande dessinée à nulle autre pareille. Dans la forme, la gageure reste de mettre en dessins une pièce de théâtre sans image; dans le fond, il s’agit de comprendre «comment on en est arrivé là», en se basant sur divers témoignages, mais aussi des œuvres littéraires et un vrai travail de recherche historique. [lire la suite]

Plus ou moins… le coffret

Véra, Marie, Josie, Celestino et les autres… Sur plus de 300 pages, Peggy Adam s’est amusée pendant plus de dix ans avec toute une foule de personnages, jouant les démiurges manipulatrices et faisant subir le pire comme le meilleur à ses créations; si les prémices de Plus ou moins… nous emmène dans un territoire qui interroge la place de la femme dans notre société, et surtout la violence qui l’entoure, cette série atypique va également fleurter avec le fantastique, en allant titiller les mythes et légendes de cultures lointaines et réveillant démons, goules et autres zombies. [lire la suite]

Ted, drôle de coco

Ted trimballe sa grande carcasse dégingandée à travers la ville dans un train-train aussi régulier qu’énergique; métro-boulot-dodo, certes, mais avec une énergie et une rigueur peu commune. Puis un jour, la mécanique se grippe et tout s’emballe, ce jour où le métro est en travaux et où les choses ne sont pas, plus, comme d’habitude. Et là, tout dérape…
Emilie Gleason s’est fortement inspirée du vécu de son frère, diagnostiqué Asperger, pour raconter les bien étranges journées de Ted – rencontre, discussion, amour, sexe, empathie, tant de choses qui, pour Ted, ne vont pas vraiment de soi… [lire la suite]

De la Chevalerie (nouvelle édition)

«Singulier», «brillant», «une merveille», «drôle et cruel», «une relecture historique irrévérencieuse», voilà quelques-uns des qualificatifs et commentaires qui ont suivi la sortie de De la Chevalerie. Dix-huit mois après sa sortie, voilà le premier tirage épuisé… Dommage! Atrabile propose donc aujourd’hui une nouvelle édition du premier livre de Juliette Mancini (instigatrice du fanzine Bien, Monsieur, Prix de la BD Alternative au Festival d’Angoulême 2018), en le basculant dans la collection Bile blanche, lui conférant ainsi une fabrication sans doute moins fragile. [lire la suite]

Lune du matin

Un jour de canicule extraordinaire, dans une banlieue italienne. Un décor tristement urbain, fait de ronds-points, d’usines, d’entrepôts géants et de décharges sauvages. On y suit vingt-quatre heures de la vie de Tommy et de son entourage, dans un grand chassé-croisé frénétique, une danse un peu folle pleine d’alcool, d’adrénaline, de soleil, et d’hallucination: un grand frère un peu voyou qui tente désespérément de fourguer ses vieux dvd porno; un serveur chinois qui dissimule dans son bar un bordel clandestin; un professeur qui filme un étudiant travesti; des ouvriers qui menacent de faire grève parce que l’on veut les remplacer par des robots – autant de personnages qui convergent dans un final que l’on devine dramatique. [lire la suite]