vendredi, 10 février 2017

Big Kids de Michael DeForge

Big Kids de Michael DeForge et son poster promotionnel, en librairies le 13 février.

img_2047

 

 

mardi, 24 janvier 2017

Big Kids et Angoulême – suite

Livré juste à temps pour en faire profiter quelques personnes à Angoulême: Big Kids, le nouveau livre de Michael DeForge! Et puis aussi: un poster Big Kids et des cartes postales en-cadeau-pour-l’achat-du-livre-correspondant…

img_2002
lundi, 23 janvier 2017

Angoulême!

Bon ben c’est pas tout ça, mais cette semaine y a Angoulême. On y sera, et plutôt bien accompagnés, puisque Baladi, Karine Bernadou, Gabriel Dumoulin, Valentine Gallardo & Mathilde Van Gheluwe, Sascha Hommer, Jason, Aurélie William Levaux, Juliette Mancini, Frederik Peeters et Benoît Preteseille viendront à un moment ou à un autre faire un petit tour derrière notre stand, comme on peut le voir sur cette magnifique feuille récapitulant les horaires des dédicaces. A noter que vous pourrez également rencontrer Juliette Mancini le vendredi à 17h30 au Pavillon Jeunes Talents pour un apéro/dédicace.
Et on vous a déjà dit que Dressing de Michael DeForge faisait partie de la sélection officielle?

dedicaces-angouleme2017
lundi, 16 janvier 2017

Sascha Hommer …en Chine

Premier livre de l’année, en librairies le 24 janvier: …en Chine de Sascha Hommer.

img_6497
vendredi, 13 janvier 2017

Vingt

Impression
Prochaine parution

La Nuit du Misothrope

A l’approche du 4 août, la terreur s’empare du quartier, car tous les habitants savent que la mystérieuse malédiction va inexorablement s’abattre: chaque année, durant la nuit du 4 au 5 août «quelqu’un» va disparaître. Les précédentes victimes avaient toutes quelque chose en commun, une particularité, un «défaut de caractère» qui en faisaient des exclus, ou des «invisibles» comme les appellent Josepha. Josepha, c’est le rayon de soleil du coin; sans relâche et avec abnégation, elle fait sa «tournée», apporte le journal, boit un café, et tente à tout prix de créer du lien et de n’oublier personne. Mais le 4 août approche… [lire la suite]

Dernières parutions

Big Kids

Ça commence presque comme du Perec : des souvenirs qui remontent, une énumération de moments, de gens, de sensations… puis ça vire du côté de Larry Clark quand celui-ci dresse par ses photos le portrait d’une certaine jeunesse. Pour l’adolescent héros de Big Kids, du jour en lendemain, un changement s’opère (on n’en dira pas plus) et soudainement, le goût a une forme, la musique quatre pattes qui vous court sur l’épaule, et plus rien ne ressemble au monde d’hier. [lire la suite]

…en Chine

Avec ses 14 millions d’habitants, Chengdu, capitale de la province du Sichuan, est une ville en plein essor, une mégalopole qui s’est développée d’une manière un peu folle, dans tous les sens et toutes les directions. Portée par une forte croissance économique et une certaine propension à la mégalomanie, la ville arbore les tares de ces endroits qui ont grandi trop vite et sans limites : trafic étouffant, pollution, indifférence… Sascha Hommer y a passé plusieurs mois en 2011 et c’est ce temps passé là-bas qui forme la matière première de …en Chine. [lire la suite]

Duchamp Marcel, quincaillerie

Inventeur du ready-made, figure influente et incontournable de l’art contemporain, Marcel Duchamp a fait couler beaucoup d’encre, nourri bien des controverses, et continue aujourd’hui de hanter le monde de l’art. Il hante également l’esprit de Benoît Preteseille, jusqu’à venir le mettre en garde dans ses rêves, le sommant «de ne pas raconter n’importe quoi sur moi après ma mort». [lire la suite]

Cosmo

Cosimo n’est pas un jeune homme comme les autres: il parle très peu, réfléchit beaucoup et n’aime pas qu’on le touche. Celui que l’on surnomme Cosmo, à cause de sa fascination pour l’astronomie, vit dans son propre monde, bien qu’il ne semble pas y être tout à fait seul. Arrivé à l’âge de 15 ans, Cosmo décide de prendre la route pour un périple qui s’avérera, évidemment, des plus mouvementés. [lire la suite]

Plus ou moins… L’Hiver

C’est avec beaucoup de plaisir et même une certaine émotion que l’on retrouve Véra, Marie, Celestino, Sylvie et les autres dans Plus ou moins… L’Hiver, quatrième et dernier volume de cette «série» initiée il y a plus de dix ans! Et malgré les années qui séparent ce volume du précédent, dès les premières pages, les premières cases, les premières bulles, la magie opère et les retrouvailles se font tout naturellement . Les situations concoctées par l’auteure n’ont rien perdu de leur mordant, à l’image de ces premières pages où deux vieilles nourrissent les pigeons à la strychnine. [lire la suite]