Bile Noire 3

Par Ibn Al Rabin Baladi Milos Borsky Mathieu Christe Sophie Clermont Sylvain Crippa Sacha Goerg Andréas Kündig Patrick Mallet Frederik Peeters Isabelle Pralong Tom Tirabosco Pierre Wazem

Bile noire

64 pages en noir & blanc

19 x 26 cm

Broché

18.50 Chf/12.20 €

ISBN 978-2-940329-37-3

Parution en juin 1998

Donc, bon, voilà, BILE NOIRE numéro 3, oui, c’est bien ça, pas d’erreur possible, 0, 1, 2 & 3, ce qui nous fait tout de même, miracle des mathématiques et du calendrier grégorien, 1 an d’existence, en gros 12 mois, à peu près le temps de faire un bébé 1/3. Pas vraiment encore l’heure d’un bilan, tout juste celle d’esquisser un sourire d’autosatisfaction mal dissimulé. Pas non plus de ballons multicolores, de gâteaux à la fraise, pas de gâteau du tout d’ailleurs, même pas une vieille tarte aux noix pourrie. Rien.
Niveau cadeau, signalons malgré tout la présence en ces pages, et ce en plus d’une onzaine d’indécrottables de service, de deux véritables piliers de la bande dessinée lémanique, à savoir les sieurs Baladi et Wazem (comme quoi, on a beau avoir fait un album chez Delcourt ou les Humanos, respectivement «Goudron Plumé» et «Le chant des pavots», on en est pas moins homme). Rendons aussi hommage à notre ami le hasard qui, comble de lui-même, n’a pas hésité à mettre en présence dans le même numéro deux mises en image de chanson par le biais d’Andréas Kündig (qui revisite Jacques Brel) et Ibn Al Rabin ( qui se visite lui-même).
La période semblant propice aux remerciements, on en profite pour étreindre chaleureusement nos parents, les copines , les potes, le café du coin et puis le ciné sans qui nous ne serions pas devenus qui nous sommes aujourd’hui, Robot Monster, Supervixens et David Carradine.
La vie est belle, l’été approche pelle et seau sous le bras…