L’Hydrie

Par Nicolas Presl

Collection Flegme

240 pages en noir & blanc

17 x 24 cm

Broché avec rabats

32 Chf/22.40 €

ISBN 978-2-940329-82-3

Parution en mars 2011

L’Hydrie marque un retour aux sources pour Nicolas Presl, puisque dans cet ouvrage l’auteur renoue avec ses premiers amours, l’Antiquité et la mythologie grecque, évoquant Sophocle, Homère, la Guerre de Troie ou Pandore.
C’est également un jeu narratif que nous propose ici l’auteur, et c’est par petites touches et à coup de flashbacks que le noeud du récit va peu à peu se révéler au lecteur. Un jeune homme part à la guerre, accompagné du frère de sa bien-aimée, et une rivalité destructrice va peu à peu naître entre les deux guerriers… laissant derrière lui un secret bien caché…
A l’instar des mythes grecques dont il s’inspire, L’Hydrie joue la carte de la démesure et de la grandiloquence : les protagonistes y sont tour à tour veules, violents, calculateurs, envieux, et leurs motivations bien peu amènes.
Une violence graphique, mais également psychologique, inonde alors les pages de L’Hydrie, créant un sentiment de malaise dont on se sort pas complètement indemne, le sang et les viscères obscurcissant l’horizon et montrant ainsi l’acte guerrier pour ce qu’il est : une boucherie abjecte dépourvue d’excuses valables. Les dieux convoqués restent sourds aux prières, et c’est toujours l’homme qui se retrouve face à lui-même, seul et coupable des horreurs qu’il a commises.