Parution le 4 février 2022

Archéologie d’un vol

Archéologie d’un vol raconte l’échec d’un hold-up, mais depuis le début. Quatre amateurs préparent le braquage d’une banque. Pour qu’il y ait une banque, il a d’abord fallu un bâtiment, de l’argent, des chiffres, l’écriture, la propriété, la parole, la confiance, de la place. Pour un braquage il faut du matériel : des cordes à nœuds, des briques de mur, des sandwiches, des polyèdres réguliers, du miel, un panier en osier, un boomerang, des porte-bonheur – mais les objets, comme les mots et les êtres, sont chargés et ont des histoires. On y parlera forcément de magnétisme, de météo, d’astronomie, de géoglyphes, de la construction de la Grande Muraille de Chine, d’alchimie et de terrains vagues, toutes choses bien utiles dans la préparation d’un vol, mais surtout comme ressources face à la calamité.
Archéologie d’un vol décrit les rencontres fertiles entre tous ces éléments. C’est une histoire qui commence il y a plus de 5000 ans et qui essaie de se terminer bien, dans un futur proche et local, rebondissant sur un échec annoncé qui se transformera en nouvel envol.
C’est un carnet de rendez-vous, vous êtes cernés.

104 pages , quadrichromie

19.8 × 26.8 cm, broché avec rabats

ISBN 978-2-88923-111-9

En vente dès le 4 février 2022