Parution le 13 juin 2012

Contribution à l’étude du léger brassement d’air au-dessus de l’abîme

Certes il est pertinent de se poser des questions sur le dessin, mais est-ce vraiment le meilleur moment pour le faire alors que l’envahisseur est à nos portes ? En effet, un armada de vaisseaux venus d’outre espace s’apprête à déferler sur la Terre, et les différents personnages apparaissant dans ce livre vont réagir avec plus ou moins d’intérêt face à cet événement unique et à la portée potentiellement funeste: l’armée se propose d’atomiser la Chine et la Russie, les spécialistes désertent les plateaux de télé, un industriel de haut vol se lance dans la fabrication de sucettes pour deux au design calqué sur celui des vaisseaux e.t., et l’artiste
de service se demande s’il y aura toujours quelqu’un à qui donner ses fanzines – l’énumération n’est pas exhaustive, on en vient même à un moment à parler de «génocide amical». Bref, c’est la chienlit. Après tout ça, faut pas s’étonner non plus si on pédale dans la semoule.

120 pages , noir & blanc

15 × 21.5 cm, broché avec rabats

ISBN 978-2-940329-97-7

19.50CHF