La Fourmilière

Par Michael DeForge

Hors Collection

112 pages en quadrichromie

27 x 21 cm

Cartonné

28.50 Chf/24 €

ISBN 978-2-88923-030-3

Parution en avril 2015

Pauvres pauvres petites fourmis… Dans un monde où grouillent des milliers de vies minuscules, soumises à une reine omnipotente, on pourrait aisément penser que c’est l’ordre et le respect qui règnent. Mais derrière cette masse sans visage, se trouve autant d’individus et de destins différents – et c’est à certains d’entre eux et à leur toutes petites existences que va s’intéresser Michael DeForge dans La Fourmilière. Car c’est le chaos qui va bientôt frapper à la porte de la fourmilière, sous la forme de fourmis rouges hautement vindicatives, et rendues folles par l’absorption de lait d’araignées… DeForge s’amuse alors à décrire la débâcle qui va suivre, les destins brisés et les histoires individuelles qui vont s’entrecroiser, chacun pourtant son lot de blessures et de secrets inavoués. Car les fourmis de DeForge, bien que menées, voire commandées, par leurs instincts, sont également porteuses d’une psychologie hautement humaine, donnant ainsi la vision d’une « comédie humaine » transposée dans le monde des insectes. Le jeune prodige canadien n’oublie jamais d’être drôle, et l’humour décapant qui règne dans le livre finit de parfaire cette interprétation tout à la fois pop et trash d’une apocalypse à taille réduite. Derrière un monde qui s’effondre se cachent les promesses d’un renouveau, multiples, imprévisibles et pas obligatoirement rassurantes…